samedi 31 janvier 2015

Quart Coat mi saison



Et voilà j'ai mon Quart Coat, mon beau et sublimissime Quart Coat...

Comment ça je ne suis pas objective ?
En même temps quel sacré morceau ce manteau, coupe parfaite, tombé nickel....les mots me manquent tellement il est TOP !!!



En soit il n'est pas ultra compliqué, par contre il requiert une patience absolue.
La ou cela ce corse c'est le montage de la doublure dans le manteau.
Prenez une pointe de minutie, un soupçon de calme, une pincée de patience et 3 semaines plus tard, la doublure est enfin en place.

Oui oui 3 semaines !! Ok je n'ai pas passé toutes mes soirées à coudre cette doublure mais j'ai du y passer quelque-chose comme une quinzaine d'heures tout de même.
Bon ok je n'ai jamais utilisée une aiguille de ma vie du coup je partais avec un certain handicap.....

Donc un conseil, si vous voulez votre Quart Coat, armez vous de patience...

Ou alors trouvez vous un compagnon fidèle pour les longues soirées couture point invisible ^^



Le résultat est tout de même à la hauteur du travail fourni....



Je profite de ce post pour vous exposer les endroits ou j'ai eu des soucis lors du montage:

1 - les plis doublure
Dans le livret et le tuto de Pauline, il est précisé que les plis doivent être orientés vers l’arrière du manteau.
En regardant les petits dessins on retrouve facilement le devant/derrière de la pièce coté du manteau.

Par contre, il n'est pas précisé que pour la doublure il doivent être orientés vers l'avant.
Et oui cela peut paraitre logique pour celle qui ont de l'expérience.......
Mais quand j'ai voulu monter la doublure et bien mes plis étaient tête bêche.

Sinon quand je me ferai la version hiver, je pense faire l'ourlet des plis avant de faire les plis. Enfin à voir si ce serai intéressant.... ou pas.

2 - la parementure































Au moment de monter la parementure à la doublure j'ai eu comme qui dirais quelques petits problèmes.
Et oui comment faire tenir un truc convexe dans un truc concave.
Quand j'ai assemblé les 2, ma doublure était 2 cm trop petite.



Après une petite discussion avec Pauline voici la méthode à suivre : 






























Il est tout à fait normal que la courbe de la parementure soit plus grande que celle de la doublure (concave-convexe)
Mais la ligne de couture est la même.
Du coup, pour résorber la marge de la parementure il existe 2 solutions :

- piquer une couture de soutien à environ 1,3 cm du bord supérieur de la doublure (juste à l'intérieur de la ligne de couture) et cranter la marge pour pouvoir ouvrir la marge et l'épingler à la parementure

- ou piquer une ligne de bâti le long du bord inférieur de la parementure et froncer légèrement pour résorber l'excès de tissu de la marge.

- ou bien faire les deux.

Sinon Pauline, a juste épinglé avec beaucoup d'épingles comme pour monter une manche ou coudre une découpe princesse (ou le même phénomène ce produit au final : faire coïncider deux courbes contraires).

Le montage a généré quelques petits plis car mon jean est un peu élastique. Mais voila...

Merci beaucoup Pauline pour ce coup de main !!



 Place aux photos





 Alors qu'en pensez vous ?












dimanche 11 janvier 2015

Quart Coat : c'est parti !!!!

Hier j’ai commencé à m’attaquer au projet de l’année.
Le projet qui va me prendre un paquet de soirée de couture : Le Quart Coat de Pauline Alice.

Vu la version d’Annie Coton, autant dire que la barre a été placée extrêmement haute.

Afin de me "simplifier" la tache je suis partie sur une version mi saison en jean lurex et doublure coton.



J’ai surfilé toutes les pièces (au cas ou) et entoilée les pièces comme indiqué.

Je ne suis pas le sens du tuto de Pauline, je préfère m’attaquer aux pièces compliquées en premier
– les plis
– les manches
Après ma prochaine bête noire sera la doublure…

En attendant, je suis fière de mes manches…….et de mes plis :










vendredi 9 janvier 2015

Achat du jour : Blousette rose - le livre

Après un mois de décembre plutôt creux, voire très creux, j'ai eu le temps d'éplucher en long en large en travers le site de thread and needles.

Et je suis tombé sur cet article.
Et comme je suis une fille forte, qu'il me faut des arguments de chocs pour me faire fondre et acheter des livre de couture je n'ai absolument pas commandé ce livre, non non, ce n'est pas du tout mon genre.

D'ailleurs pourquoi craquerai-je ? Un peu de dentelle, un peu de tissu brillant, quelques petites tenues toutes simples mais tout en finesse, il ne m'en faut pas plus......

Voici mes coups de cœur que je vais m’empresser de faire :

 






mercredi 7 janvier 2015

Un sac pour maman

Paillettes quand tu nous tiens........

Et oui l'an dernier il y a eu une sorte d'invasion de paillettes dans mon magasin préféré de Saint Médard.....

Ils ont également lancé des cours de couture sur le thème du sac à main......

Et j'ai succombé à l'appel des paillettes ^^

Après avoir fait mon sac à moi, j'en ai fait un pour ma maman.
Il s'agit d'une version rétrécit du tuto de Nannie Cousette, pour en faire une version portée main car ma maman ne peux plus porter de sac à l’épaule.......

Autant ma version a été d'une facilité déconcertante, autant celui là m'a donné du fil à retordre....aleez savoir pourquoi.

Au final il n'est pas parfait mais il est tout de même pas mal.





Alors la j'essaye de vous montrer la petite astuce (de feignasse) que j'ai imaginé pour ne pas avoir à faire de couture invisible (que je ne sais absolument pas faire cela dit) : 
J'ai passepoilé les cotés de la doublure, comme ça pour refermer le coté utilisée pour retourner le sac, je coud autour du passepoil et hop ni vu ni cul nu....héhéhéhé


Bruyère à gogo

Je vous ai déjà parlé de mon addiction aux patrons Deer and Doe ?
J'ai tous les patrons, sauf les jupes et la Sureau. (Père Noel si tu m'entend...ah mince c'est déjà passé...zut)

Il y a un modèle qui m'a particulièrement tapé dans l'oeil pour cet hiver : la bruyère.

J'ai donc tout simplement débuté l'année 2015 avec 2 bruyères : une haute en couleur et une noire à étoile.

La nouveauté de cette année, les cols de manches (ça s'appelle comme ça ??) passepoilés. Je trouve ca super classe....
Le récurrent, le dos passepoilé....le passepoil j'adore et quand il est en lurex c'est encore mieux ^^





(j'aurai peut être du repasser les chemises...oui mais suis malade aujourd’hui...sic)

Mes Bruyère millésime 2014 : 







La version High Low, idée piquée chez Anne