mardi 25 juillet 2017

Mirambell

Aujourd'hui c'est fête !!! C'est la sortie des nouveaux patrons de Pauline Alice.

Je suis comme vous, j'avais trop hâte de voir cette jolie robe qu'elle nous a montré par petit morceaux sur IG......
J'ai trop hâte de voir les différentes versions de cette petite robe. J'ai une petite préférence pour la version manches courtes.


De mon coté j'ai testé le patron de la jupe Mirambell.
A première vu le dessin technique parait tout simple.

Mais il ne faut pas s'y méprendre, car derrière se cache un petit bijou.

Et pourtant je met rarement de jupe car je ne me sens pas spécialement à l'aise...mais là c'est une vraie révélation.

Vous avez 2 versions disponible :
 - une version aux genoux
 - une version au dessus des genoux

Avec 2 finitions différentes
 - une avec fermeture invisible dans le dos
 - une avec une fermeture par patte de boutonnage sur l'avant

Les 2 versions se mixant parfaitement.

Elle possède également
 - une ceinture avec une découpe arrondi du plus bel effet
 - et la marque de fabrique de Pauline Alice : des poches. De magnifique poches arrondies. Perso j'adore....elles sont troooop jolies.

Alors comme d'habitude, il n'y a absolument rien à dire, tout se monte sans encombre.
Et c'est un modèle relativement simple à coudre.

Il faut juste prendre son temps pour le montage des plis et la réalisation des surpiqûres.


C'est là que je remercie mes pieds "couture à coté de la couture" et "couture dans la couture" qui m'ont permis de faire des coutures et finitions parfaite.



Ma cousette

- Version A : courte avec Fermeture invisible
- Taille 42
- Tissu : jean légèrement stretch (genre 2% élasthanne pas plus) mais pil ce qu'il faut pour caser mon bidon

Modificatio
A l'origine, la version de test était beaucoup plus longue que la définitive (genoux et midi)

Au final, ma version correspondrait à la version longue (officielle) moins 4 cm.
Perso je trouve que la longueur genoux ne me va pas trop .....



Mon verdict

Moi qui
 - ne met que rarement des jupes,
 - qui n'aime pas particulièrement les tailles hautes, je suis ravie du résultat.

J'ai déjà porté ma jupe plein de fois au travail, et jamais elle ne m'a gêné, un vrai chausson.....

Reste plus qu'à trouver un joli chambray pour en refaire une autre....

Elle rejoint le top 1 de mes jupes préférées auprès de la Brume de Deer and Doe.....

Alors qu'en pensez vous ?











Et façon petit marin ?
Comme dirais ma coupine Dufiletmon "M beaucoup !!!"








PS : je sais pas l'Homme avait envie de regarder sous ma jupe pour les photos ^^

vendredi 21 juillet 2017

Double Charlie

Ah trouver un titre pour les articles quelle plaie.....

Je reviens sur la Charlie Caftan de Closet Case Pattern.
Après le succès de ma première version, clic clic,  j'ai voulu réitérer avec de la double gaze de chez Les Coupons Saint Pierre.

Alors la double gaze je ne connaissais pas. C'est un tissu étrange tout fripé, fin mais pas trop, raide mais pas trop....il se détend mais non en fait.

Bizarre moi j'dis.

Alors pour le coudre j'ai opté de le repasser à mort pour obtenir un truc le plus lisse possible.
Je ne sais pas si j'ai eu raison mais je crois que oui.....

Ma robe n'a pas du tout le même rendu que ma première....déjà le décolleté est beaucoup plus large que l'autre alors que je l'ai réduit encore plus que l'autre....

J'ai pas dis que c'était bizarre la double gaze ?

Mais sur les bons conseils de Marie Jeanne, j'ai lavé ma robe et je ne l'ai surtout pas repassé.

Alors le décolleté est un peu moins récalcitrant, mais le tissu est tout de même plus raide qu'un crêpe.
Par contre, que c'est confortable.......euh je peux dormir avec ? Non ? Bon tant pis......

Allez je vous montre tout ça.









Et en prime ma petite chaine de cheville maison, vu qu'avec mes chevilles de mamouth rien ne passe






samedi 8 juillet 2017

Bonjour Charlie................

Et non je ne me prend pas pour une drôle de dame, mais presque.

Aujourd'hui je vais vous parler de la toute dernière robe de Closet Case Pattern.

La Charlie Caftan, une petite robe spéciale été, idéale pour les temps caniculaires de ces derniers jours.

En plus elle est sortie un jour ou il faisait plus de 38 degré, autant dire que j'ai hésité environ 5 minutes pour l'acheter et je ne regrette absolument pas.

Par contre je ne l'ai pas cousu de suite car mon bureau avait plus des airs de sauna que d'atelier couture....

La couture

C'est un modèle assez simple :
 - pas de manche à monter
 - pas de boutonnière
 - ni de fermeture éclair

Les petits points d'attention :
 - les fronces
 - le montage de la patte de devant qui cache les fronces.

Mais en prenant son temps et en marquant correctement les repères ça passe tout seul. C'est une sorte de poche passepoilée mais fermée de partout.
Avec une jolie finition, car elle est doublé sur l'envers....



Voilà hormis ça, il n'y a rien de bien complexe dans cette robe.

Coté taille j'ai pris une taille en dessous de mes mesures soit T8, et c'est parfait comme cela.
Il faut faire attention, elle est très consommatrice de tissu. Je n'avais qu'1m50 de tissu et autant dire que ça ne rentre pas du tout.

Comme je suis une tête de mule et que je voulais absolument la faire dans ce tissu, j'ai triché.
Ça se voit car les motifs du haut ne sont pas du tout alignés car j'ai du bidouillé en décalant le tissu.
Mais une fois porté ça passe presque inaperçu.....

Le tissu utilisé est une crêpe viscose de chez Mondial Tissus.

Coté modèle j'ai fait la B manches larges, et pour celle qui se pose la question (hein Sylvie) on ne voit pas le soutien gorge, même quand je lève les bras.....
Elles sont fortes nos créatrices chéries quand même.

Au final je suis extrêmement ravie de ma robe, elle est légère et confortable à souhait.
Je vais m'en faire une autre avec la double gaze triangle de chez Les Coupons Saint Pierre.

Je pense que je peux même aller au travail avec car le décolleté est boulot compatible.
Pour ma part je l'ai juste remonté de 2 cm.

Place au photos.

Alors vous en pensez quoi ?

En prime mon éventail en provenance de Shanghai ce matin.....